Dengue : 7 cas actifs à Maurice et 11,000 cas à la Réunion

Les cas de dengue à Maurice sont actuellement en baisse. Cela après plusieurs campagnes de fumigation et de nettoyage. Lors de l’apparition du virus sur le sol mauricien, et cela, dans plusieurs endroits de la capitale. Le ministère de la Santé a déployé les grands moyens afin de riposter contre la prolifération des moustiques.

Aujourd’hui, nous pouvons constater que la campagne porte ses fruits. Le pays ne compte que 7 cas actifs et tous ceux ayant été contaminés ont déjà étaient guéris. Mais comment fonctionne cette campagne ? Un officier au ministère de la Santé nous explique que tous se fait sur le terrain, « kuma nou gagn nouvel ki ena enn nouvo cas de dengue, automatique nou bizin fini komprend ki dans sa lendrwa la, ena bann moustik porter du parasite. À partir la, nou komens fer fumigation lor enn rayon 200 m dans sak la cour dimoune ek nou veiller ki pena okenn delo poser. Nu fer sa l‘exercice la pendant 1 semaine.»

Toutefois, il n’est pas question d’arrêter la campagne. Celle-ci continue même s’il n’y a plus de nouveau cas enregistré. Si à Maurice, nous arrivons à contrôler la prolifération des moustiques et de réduire leurs habitats. La situation devient alarmante à la Réunion avec 11,000 cas enregistrés depuis le début de l’année avec 429 personnes hospitalisées et un peu plus de 1 300 personnes qui se sont rendues aux urgences. Enfin, on compte aujourd’hui 9 décès liés à l’épidémie de dengue à La Réunion, dont 6 directement.

Afin de mieux gérer ce genre de situation à Maurice et de prévenir un impact négatif sur notre système de santé. Le gouvernement compte mettre sur pied un National Centre for Disease Control and Prevention. Cette annonce a été faite lors de la présentation du budget le 4 juin dernier.

Dengue : 7 cas actifs à Maurice et 11,000 cas à la Réunion



Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Prime Minister condemns acts of brutality perpetrated by the Police

Read Next

Qualified immunity: 4 data-driven analyses of the doctrine that sometimes shields police from misconduct lawsuits