Soodhun sur les critiques de Boolell contre l’Arabie Saoudite : « C’est un geste purement antipatriotique et à relent douteux… »

Les retombées politiques et diplomatiques n’ont pas tardé à pleuvoir suite aux critiques du leader de l’Opposition, Arvin Boolell, lors de son intervention en marge des débats sur le Budget 2020-2021, à l’Assemblée Nationale, lundi 8 juin. Par conséquent, les dirigeants saoudiens auraient réclamé la fermeture pure et simple du consulat de Maurice en Arabie Saoudite, a affirmé l’ambassadeur de Maurice aux Emirats Arabes, Showkutally Soodhun. 

«Permettez-moi d’en venir à la liste noire des pays tiers de la Communauté européenne. Nous prions pour qu’il y ait un résultat. Telle est notre ardente prière car il y a plus de 15 000 personnes travaillant dans le secteur commercial mondial (…) L’Union Européenne n’a pas non plus été juste envers nous, mais nous nous sommes exposés à des critiques injustes de l’Union européenne. Et nous sommes dans la liste de la FATF (…)  but I impress upon

Government, be it at the highest political level and at ministerial level, that there should be a troika team travelling to different European countries and telling our friends, the European:

why is it that you have differential treatment when it comes to Saudi Arabia, which was involved in the sale of arms and which is responsible for the maiming of innocent people in

Yemen, when it comes to Saudi Arabia being involved in the murder of a journalist? You have to tell them how is it that Saudi Arabia has been removed from that blacklist, but you have to have the guts. We need to have the guts to tell them that there cannot be differential

treatment in respect of countries which have violated human rights. It is not because Saudi Arabia can afford to buy arms from European countries that Saudi Arabia should be exempted. But we need to stand up and say it loud and clear», a-t-il déclaré. 

Réagissant à cette prise de position d’Arvin Boolell, l’ambassadeur Soodhun s’est insurgé: “C’est un geste purement antipatriotique et à relent douteux, subjectif qui caractérise la démarche impudente du chef de file de l’opposition.”

Selon lui, cela constituent des “déclarations tendancieuses pareilles ne sont pas dignes d’un parlementaire du calibre de Boolell. Au prime abord, il sait fort bien que les répercussions finiront par porter atteinte aux relations diplomatiques entre Maurice et l’Arabie Saoudite.” Il est soutenu que délibérée ou pas, l’attitude de Boolell doit être stigmatisée. À plus forte raison, il est souligné qu’il a une liste de ces pays et non des moindres, lesquels ont des liens diplomatiques privilégiés avec Maurice et qui sont mis à l’index pour des organismes internationaux. 

Showkutally Soodhun maintient que le mal est fait. Il est mentionné que le Consulat d’Arabie Saoudite à Ébène a transmis illico presto les “propos injustes” du leader de l’opposition à son ministère des Affaires Étrangères, à Riyad. On fait remarquer que l’ambassadeur Shawkutally Soodhun a essuyé les premières salves de la réaction des Saoudiens. « À la dernière minute aujourd’hui (mardi 9 juin), la réunion que je devais avoir avec le vice-président d’ARAMCO, pour notre approvisionnement en carburant a été tout simplement annulée. De surcroît, l’Arabie Saoudite exige que notre Consulat à Jeddah (destiné à accueillir comme il se doit les pèlerins mauriciens et à organiser leur séjour du hajj ou l’Umrah) soit fermé»,  déclare l’ambassadeur Soodhun.

 Malheureusement, le mal est fait. Le Consulat d’Arabie Saoudite à Ébène a transmis illico presto les propos injustes de notre leader de l’opposition à son ministère des Affaires Étrangères, à Riyad. L’ambassadeur Shawkutally Soodhun a essuyé les premières salves de la réaction pertinente des Saoudiens. «À la dernière minute aujourd’hui (mardi 9 juin, ndlr ), la réunion que je devais  avoir avec le Vice-Président d’ARAMCO, pour notre approvisionnement en carburant a été tout simplement annulée. De surcroît, l’Arabie Saoudite exige que notre Consulat à Jeddah (destiné à accueillir comme il se doit les pèlerins mauriciens et à organiser leur séjour du hajj ou l’Umrah) soit fermé», déclare l’Ambassadeur Soodhun. 

Il est déploré qu’avec la fermeture de cette structure vitale, qui a coûté des millions pour sa mise sur pied, “notre Consul devra plier bagage et rentrer au pays.” Il est soutenu que d’autres dispositions seraient prises pour que ces relations diplomatiques si fluides et avantageuses soient réduites à sa plus simple expression. 

Il est déploré que la confiance est rompue et par le jeu de la solidarité inter-royaumes dans cette Péninsule arabe, le risque est évident que le récent établissement des relations diplomatiques avec les Émirats-Arabes-Unis demeure au rang de statu quo. 

« C’est un geste purement antipatriotique et à relent douteux, subjectif qui caractérise la démarche impudente du chef de file de l’opposition. Si je dresse la liste des contributions, dons et aides du gouvernement saoudien en faveur de Maurice, cet exercice serait exhaustif. Que ce soit sur le plan santé (financement de la construction des nouveaux hôpitaux de cancer et des yeux) ; et celui du logement (la construction de 600 maisons financée) ; au niveau des contributions au Prime Minister’s Relief Fund et pour l’aménagement des drains contre les inondations et récemment l’octroi des facilités d’importtions de rs. 14,4 milliards à Maurice, pour ne nommer que ces financements, qu’est-ce les Saoudiens n’ont-ils pas fait pour notre pays. Et ce personnage obscur ose s’attaquer à ce grand pays ami (…) Ce qui est nécessairement immoral devient moralement nécessaire pour des politiques que la population a expédiés sur les strapontins de l’opposition, quand ce n’est pas carrément dans le caniveau», énumère Showkutally Soodhun. S’il n’en tenait qu’a lui, l’ambassadeur Soodhun serait déjà rentré au pays pour rencontrer le Premier Ministre et dégager un plan de sauvetage par rapport aux relations de premier ordre avec l’Arabie saoudite. 

“Une interrogation qui trotte dans la tête : où sont passés les quatre députés musulmans du PTR, si prompts à faire des restrictions des pratiques spirituelles (Covid-19 oblige) une affaire sensationnelle ?

Soodhun sur les critiques de Boolell contre l’Arabie Saoudite : « C’est un geste purement antipatriotique et à relent douteux… »

 



Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Maintenance of Cash Reserve Ratio by Banks

Read Next

Arvin Boolell: “Ivan Collandavelloo doit step down!”