Tensions Inde-Chine : au moins 20 morts dans une confrontation militaire

Un accrochage avec l’armée chinoise a eu lieu sur la frontière disputée au Ladakh, dans le nord de l’Inde, dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 juin. Au moins vingt soldats indiens ont péri.

Premier affrontement meurtrier entre l’Inde et la Chine en 45 ans

Dans la nuit de lundi à mardi, une confrontation avec l’armée chinoise est survenue au niveau de la frontière disputée au Ladakh au nord-est de l’Inde, tuant au moins vingt soldats indiens. Il s’agit du premier affrontement meurtrier entre les deux pays en 45 ans. L’ONU appelle à la retenue.

L’Inde a d’abord annoncé le décès de deux soldats et d’un officier, évoquant des morts “des deux côtés”. Mais mardi soir, l’armée a affirmé que dix-sept autres militaires ont succombé à leurs blessures. La Chine a quant à elle fait état de “morts et blessés”, sans préciser dans quel camp.

De vives tensions militaires entre les deux pays depuis début mai 

La Chine a accusé l’Inde d’être responsable de cet affrontement, en ayant franchi à deux reprises la frontière. Depuis début mai, des vives tensions militaires ont eu lieu entre les deux géants asiatiques, déclenchant plusieurs accrochages le long de leur frontière commune, principalement au Ladakh.

Les deux parties affirment vouloir “résoudre pacifiquement” cette crise par la voie diplomatique. Un processus de désengagement militaire avait été enclenché dans certaines des zones disputées, à la suite des pourparlers entre des généraux des deux armées il y a plus d’une semaine.

Des litiges territoriaux de longue date

Selon un porte-parole de l’armée indienne, mardi, une confrontation violente s’est produite “durant le processus de désescalade en cours dans la vallée de Galwan”. Du côté de ma Chine, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que “des troupes indiennes ont gravement violé le 15 juin le consensus bilatéral et franchi la frontière à deux reprises”. Elles auraient provoqué et attaqué des soldats chinois. Ce qui a engendré “une grave confrontation physique”.

Ces deux pays ont de nombreux litiges territoriaux de longue date, dans les secteurs du Ladakh et de l’Arunachal Pradesh (est). Ces dernières années, les affrontements dans des zones montagneuses sont devenus plus fréquentes. Depuis 1975, aucune balle n’a été cependant tirée au-dessus de la frontière.

SOURCE LINFO.RE



Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Force policière/Nouvelles réformes : fini les policiers obèses et sédentaires

Read Next

Results: Government of Mauritius Treasury Bills