Money Politics : Terrain pieds dans l’eau et ‘recruitment licence’ : Connexions politiques payantes pour les Rawoo

  • La clinique dentaire ne serait qu’une façade pour un projet d’aménagement et de vente d’appartements de luxe pieds dans l’eau à coups de centaines de millions de roupies sur des terres de l’État

 

C’est une affaire qui a fait grand bruit le week-end dernier et qui est même qualifiée de scandale par certains. Référence faite aux deux arpents de pas géométriques alloués à la compagnie « Smart Clinics Ltd », dont les actionnaires sont le PPS Ismael Rawoo et deux de ses proches portant le même patronyme. Mais ces terres pieds dans l’eau ne sont pas la seule manne tombée du ciel pour cette famille.  qui a également obtenu un permis pour le recrutement des travailleurs étrangers. Bref, un cas typique de « money politics » où se mêlent politique, pouvoir et argent…

Unknown

 

Les deux arpents de terrain pied dans l’eau octroyé à la famille du PPS Ismael Rawoo a pris tout le monde de court, y compris des membres et des proches du pouvoir. Les 7 119 m2 de pas géométriques qu’ont bénéficiés le député et PPS Ismael Rawoo et deux autres membres de sa famille, à travers leur compagnie « Smart Clinics Ltd », à Grande-Rivière Noire le 24 mai 2018 devraient théoriquement servir à la mise sur pied d’une « dental and wellness clinic ».

Des appartements de luxe à but lucratif

Selon nos renseignements toutefois, c’est un projet d’aménagement d’appartements de luxe qui devrait y voir le jour. Ces appartements pieds dans l’eau devraient être par la suite vendus aux plus offrants. Le contrat de bail précise d’ailleurs que « the land is leased solely for the setting up of a Dental and Wellness Medical Clinic, Restaurant and Apartments with permission to sell the apartments to Mauritians through a ‘règlement de co-propriété’ ». Ce qui sous-entend que des préposés au sein du ministère des Terres et du logement, avec la bénédiction de certains ministres influents, étaient déjà au courant de ce projet précis bien qu’il ait été dissimulé derrière celui de la clinique dentaire.

Toujours selon nos renseignements, ce projet de vente d’appartements devrait être concrétisé en partenariat avec un groupe sud-africain. Un investissement qui devrait, au final, rapporter bien plus que la clinique dentaire. Grosso modo, le projet devrait être l’équivalent d’un jackpot pour la famille Rawoo et ses proches collaborateurs.

Il faut savoir qu’au moment de l’octroi de ces pas géométriques à la compagnie « Smart Clinics Ltd » en mai 2018, la famille Rawoo, était déjà très proche du MSM. Elle avait d’ailleurs fait activement campagne pour ce parti aux élections de décembre 2014. Il n’aura fallu que quelques mois après la victoire de la défunte Alliance Lepep pour que cette famille déclenche la machinerie pour jeter les bases de son business. C’est ainsi que la compagnie « Smart Clinics Ltd » a été incorporée le 6 octobre 2015.

Agent recruteur des travailleurs bangladais

Il faut aussi souligner la nature des relations privilégiées qu’entretient le frère du PPS Ismael Rawoo, soit le Dr An Naas Rawoo, avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn. C’est cette connexion politique qui avait d’ailleurs permis à un de leurs proches, plus précisément Boodhoo-Rawoo Aisha Bee, qui est également actionnaire de « Smart Clinics Ltd », de décrocher un ‘recruitment licence’, permettant à sa compagnie « Creative Manpower Services Ltd » de recruter des travailleurs mauriciens aussi bien qu’étrangers. Incorporée à peine trois mois après les élections de 2014, soit le 3 avril 2015, « Creative Manpower Services Ltd » se spécialise dans le recrutement des travailleurs Bangladais. Il s’agit là d’un business lucratif, frisant un trafic d’influence, dont les Rawoo ont également bénéficié sous le précédent mandat de ce régime.

Maintenant qu’Ismael Rawoo est PPS au sein du gouvernement, les mauvaises langues prétendent que les affaires familiales devraient maintenant aller sur des roulettes, d’autant que le jeune donneur de leçons semble très enclin à « bow down » devant le Premier ministre…

Capture



Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Culture/Street Art : Le Manga Street Art débarque à Chinatown !

Read Next

Royaume-Uni : une agression au couteau fait trois morts à Reading, un suspect arrêté