Covid-19… ou prétexte commode ?

Des travailleurs étrangers réclament leur salaire en retard

Beaucoup de compagnies, dans divers secteurs, ont dû fermer leurs portes en raison de la pandémie de covid-19, mais il y a certaines compagnies qui utilisent le covid-19 comme prétexte pour ne pas payer leurs employés, surtout s’il s’agit de Bangladeshis, d’Indiens, ou de Malgaches, entre autres.

Des employés de l’usine Strategic Garments Manufacturers Ltd, située à Lallmatie, se sont tournés vers nous et font état que leurs salaires sont impayés depuis belle lurette. Ces employés, constitués de Bangladeshis et d’Indiens, expliquent que ce n’est pas la première fois que cette compagnie est en retard pour le paiement de leur salaire, et que la direction s’est, cette fois-ci, servie du covid-19 comme excuse.

Un avis que partage le syndicaliste Faizal Ally Beegun. « Ce n’est pas la pandémie qui est à blâmer », affirme le syndicaliste. C’est une scène qui s’est répétée maintes reprises depuis un an, nous explique-t-il.

Le syndicaliste propose que le ministère du Travail amende la loi en ce qui concerne les compagnies qui sont souvent en retard pour le paiement des salaires. « Ces employés, surtout les étrangers, ont des dettes et doivent envoyer de l’argent à leurs familles. Ce qui est chagrinant, c’est qu’ils doivent attendre des mois pour leur argent », nous dit Faizal Ally Beegun.

Des dortoirs malpropres

Les employés se plaignent aussi de la saleté et de la crasse qui règnent dans leur dortoir, ce que confirme encore une fois le syndicaliste. Car si les employés ont la responsabilité initiale de garder leur dortoir propre, certains aspects du nettoyage ne devraient pas les concerner. Faizal Ally Beegun dit que ces employés viennent à Maurice pour travailler, et non pour nettoyer les dortoirs. Le syndicaliste estime que des gens auraient dû être employés par les propriétaires d’usine pour nettoyer les dortoirs. Selon lui, il aurait aussi fallu que le ministère du Travail de son côté organise des formations régulières avec les travailleurs étrangers pour que ces derniers se familiarisent avec les consignes d’hygiène.

Contacté par Sunday Times, la direction de l’usine Strategic Garments Manufacturers Ltd nie que les employés ont reçu leur salaire en retard. « Cette information est fausse », nous lance un cadre de l’usine. Selon lui, les officiers du ministère du Travail se sont rendus sur place et tout était en règle.

Hors-Texte

Menaces de poursuites contre Faizal Ally Beegun

Faizal Ally Beegun nous informe que l’usine Strategic Garments Manufacturers Ltd menace de le poursuivre en justice, mais le syndicaliste clame haut et fort que ce ne sont pas les menaces qui vont l’intimider, et qu’il va continuer de se battre pour les droits des employés, mauriciens comme étrangers.

 

[ad_2]

Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Quand le navire coule les rats…

Read Next

PHOTOS – Un 14-Juillet en comité réduit dans le respect des mesures sanitaires