Arvin Boolell : « Les prix des médicaments ont augmenté par plus de 50 % »

 

Le Parti Travailliste a tenu une conférence de presse ce jeudi après-midi pour faire le point sur des sujets de brûlante actualité.

La politique du mensonge dit le leader de l’Opposition, Arvin Boolell est inquiétante : « Ou pas cav cause menti lor inflation ». Il insiste que les prix augmentent quotidiennement. Il estime que les prix des médicaments ont augmenté par plus de 50 %. « Mo pas comprend cuma le ‘monetary policy committee’ in dire qui l’inflation li juste 2.5 % », s’interroge Arvin Boolell. Il déplore une pénurie des devises étrangères sur le marché. Il a parlé aussi longuement sur l’affaire Landscope Mauritius sur laquelle sa question du PNQ était axée : « Ce qui intéresse nous, c’est de rendre public le plan directeur, de donner la liste de tous les promotteurs qui ont exprimé leur intérêt pour investir et dévoiler le contenu des expression of interest et dire la raison pourquoi il ne faut pas modifier sa ‘master plan’ ».

Pour la députée Stephanie Anquetil, c’est déplorable que le Premier ministre ait répondu à seulement trois questions. Elle regrette que le PM n’a pas souhaité répondre à sa question sur la violence domestique mardi dernier à l’Assemblée Nationale. « Mo assez surpris qui malgré mo question placé lor quatrième position, li pane reussi passer mardi dernier », s’insurge-t-elle. Selon elle, le plus inquiétant, c’est accorder plus d’importance aux autres ‘issues’ qui ne sont pas une priorité. Elle s’exprime sur le fait que le Premier ministre ait accordé 23 minutes pour une question sur la ‘Citizen Support Unit’ alors que ce dernier est le Président du ‘High-Level Committee’. « C’est clair que c’est un acte délibéré », déclare-t-elle. Selon ses renseignements, rien n’a été fait au niveau du ‘High Level Committee’ contre la violence domestique.

Prenant la parole, Mahen Gungapersad a fait le point sur les examens du SC/HSC qui ont été renvoyés. Il déclare que les examens du GCE prévus pour octobre/novembre permetteront seulement à 1000 élèves de prendre part. « Kifer pe prive ban lezot zenfant pour compose sa l’examen la, li ti bizin ouvert a tout le monde ». Il s’indigne sur le fait que le ministère a pris la décision sans aucune consultation avec les ‘stakeholders’ et lance un appel pour que le ‘syllabus’ actuel soit maintenu.

[ad_2]

Source link

0 Reviews

Write a Review

Read Previous

Il tente d’étrangler sa femme à cause d’une…porte

Read Next

[VIDÉO] La 38ème fête des vocations se fera ce dimanche 2 août au Thabor